Patricia Penot vient de publier son dernier roman intitulé « De l’angoisse à l’harmonie – Explorez l’existence par la Sophrologie ». J’ai pris le temps de le lire et je tiens à vous partager mon ressenti de lecture de cet ouvrage.
Nous suivons, tout au long de ce livre, l’histoire d’Abigaëlle, angoissée de la vie. Le profil de ce personnage est assez représentatif de certains bénéficiaires qui viennent dans nos cabinets pour suivre un programme sophrologique. On retrouve dans Abigaëlle des traits de caractère commun comme le manque de confiance en soi, les projections angoissantes, la colère ou encore un passé difficile à digérer. Abigaëlle nous entraîne donc dans son histoire, dans ses questionnements, dans ses découvertes ; le tout rythmé par des apports théoriques et pratiques de Sophrologie.

Ce roman a l’avantage d’offrir une double grille de lecture.

Tout d’abord, pour tous ceux qui ne connaissent pas la Sophrologie ou ceux qui en ont vaguement entendu parler et qui la résume à une pratique de relaxation, ce livre permet d’exposer tout le potentiel de cette pratique. L’histoire met en avant ce que la Sophrologie amène grâce à la pratique régulière des exercices. Il dédramatise également des situations dans lesquelles nous pourrions nous reconnaître et où les émotions sont vives et difficiles à canaliser.

« De l’angoisse à l’harmonie » est par ailleurs un ouvrage que je recommande vivement aux Sophrologues en exercice car il est un rappel salutaire sur les fondements de notre pratique, ses objectifs, son vocabulaire. Il permet de revenir à l’essentiel et c’est un très bon repère quand, en tant que professionnel, on se questionne sur sa pratique. Nous retrouvons des théories, des définitions mais aussi nous pouvons constater au travers de cette histoire l’impact positif qu’a un programme de Sophrologie quand il est adapté à une situation particulière.

Le petit bonus, parce qu’il y en a un, se retrouve en fin de livre où nous sommes invités, nous, lecteurs, à prendre en main notre histoire. Des pratiques nous sont proposées et nous avons la possibilité de nous y aventurer. Évidemment, ces techniques ne remplacent nullement un accompagnement sophrologique, mais elles permettent à qui souhaiterait creuser un peu plus le sujet de tenter l’expérience sur soi et pour soi.

Alors que vous soyez un lecteur curieux ou un Sophrologue, ce livre ne peut que faire tomber des idées reçues ou renforcer votre pratique personnelle et/ou professionnelle. Je ne peux que vous le conseiller !

Bonne lecture !