Aller aux sources spirituelles de ses problèmes, comprendre et transformer !

Une nouvelle manière de vous accompagner !

SOLEIL CIEL ORANGE

Je vous propose dorénavant un accompagnement unique en son genre,qui vous permettra de cheminer avec vous, afin de lever des blocages profonds et remettre l’énergie en mouvement. Vous serez à même d’avancer à nouveau vers de nouvelles voies d’expression de vous-même.

Vous gagnerez en liberté, en apaisement, en acceptation et amour de vous-même, ainsi qu’en joie, et retrouverez de l’énergie pour concrétiser vos projets.

Je mettrais ainsi à votre service mes dons de perception et d’intuition, avec l’intention d’aller aux sources spirituelles de vos défis actuels, pour vous aider à les éclairer différemment, éclairant aussi les possibilités en devenir. Mes compétences d’Energéticienne depuis plus de 20 ans, seront utiles pour réparer, libérer ou dynamiser ce qui a besoin de l’être.

Vous souhaitez échanger avec moi avant de prendre RDV ? Contactez-moi… en remplissant le formulaire ci-dessous ou en me téléphonant au 06 48 55 42 05.

Dans cet accompagnement, les séances sont uniquement données par Skype ou par téléphone. Elles durent entre 40 à 50 mn.

Dans l’honneur de vous accompagner sur un bout de votre chemin.

Patricia

5 clefs pour être plus joyeux

Portraits

Comment faire pour être plus joyeux ?

  • Clef 1 – Défaire les tensions physiques et bouger son corps

Nous savons aujourd’hui que lorsque l’on bouge son corps, cela mobilise certaines zones cérébrales qui sont en relation avec le sentiment d’espérance. Or, ne dit-on pas que l’espoir rend heureux ?

Même si ce n’est que quelques minutes par jour et que quelques mouvements, comme par exemple, secouer chaque membre pour créer des vagues de relaxation corporelle, au niveau des bras et au niveau des jambes, le corps va apprécier et nous le rendra en rehaussant notre niveau d’espérance, tout en permettant de nous décontracter et de nous changer les idées.

  • Clef 2 – Stopper son flot de pensées négatives

En devenant un observateur conscient de ses pensées, il devient plus facile de repérer lorsque la production mentale commence à se mettre en route ou à prendre de l’ampleur. Plusieurs petites actions faciles peuvent alors être faites :

– Visualiser un panneau STOP dans sa tête, comme celui que l’on connaît si bien lorsque l’on conduit,

– Pratiquer un exercice de respiration, comme celui qui consiste à suivre le trajet de l’air qui entre et qui sort, par exemple.

  • Clef 3 : Méditer sur la joie

Nous pouvons nous installer pendant quelques instants avec nous-même, nous installant dans un niveau de conscience concentré sur l’instant présent, après avoir détendu le corps. En s’installant dans cet état modifié de conscience, nous générons au niveau cérébral des ondes alpha de concentration, voir des ondes gamma, très propices à la sécrétion de l’hormone du bonheur.

Pour une séance guidée par Patricia Penot, c’est ICI

  • Clef 4 – Regarder le bon côté des choses

Dans toute situation, il y a toujours au moins deux aspects, le bon et le mauvais, en attendant de comprendre qu’il y a beaucoup plus ! C’est comme un verre qui ne serait rempli qu’à moitié. A-t-on tendance à voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ? Et même si on le voyait à moitié vide, nous pourrions réfléchir sur ce que pourrait nous apporter l’autre espace qui n’est pas encore rempli…

Rien que le fait d’essayer de voir ce qu’une situation a de bon, nous aide à prendre du recul par rapport à la situation en elle-même. Et de là, peut nous procurer du positif, base de la joie.

  • Clef 5 – S’entourer de gens joyeux et heureux

La joie est communicative ! Nous savons bien que lorsque nous sommes dans un groupe de gens joyeux, la joie commence à nous toucher. L’esprit devient plus léger, et le corps se détend et commence à frétiller. Le rire apparaît. Les gens joyeux auront toujours un regard, une parole, une attitude, qui nous fera sourire. Le sourire extérieur sera le début d’un sourire intérieur. Nous pourrons alors nous sentir remplie d’une énergie que l’on peut nommer « amour ».

Cette émotion, elle m’appartient ou pas ? 5 étapes pour faire le point

Je ne sais pas vous, mais moi, parfois, je ressens tellement les choses autour de moi que ça me plombe émotionnellement et énergétiquement ! J’ai développé tout au long de mon parcours personnel une grande sensibilité – peut-être d’ailleurs que je l’ai toujours eu, mais je l’avais probablement cachée au fond de moi en mettant en avant mon esprit rationnel 🙂 Et cette sensibilité fait que je « capte », au sens de percevoir, les états intérieurs des autres. Je ressens ainsi leurs émotions et leurs contrariétés, comme leur paix ou leur sérénité. Mais comme beaucoup de gens ne sont pas calmes en eux, et vivent plus de turbulences émotionnelles que de sérénité, c’est vrai que parfois, c’est assez éprouvant pour moi, d’autant plus quand les relations sont intimes. Comme je sais que nous sommes beaucoup plus nombreux que nous ne le pensons à vivre ce genre d’expériences, je vais partager aujourd’hui avec vous ce que je fais pour ne pas me laisser embarquer dans les histoires émotionnelles des autres.

Tornado, vector icon

Dès que l’on est touché par les émotions des autres, c’est un peu comme si on commençait à subir un cyclone en soi. Le seul endroit où règne la tranquillité dans cette situation est au cœur du cyclone.

 

Alors, la première étape est de REVENIR A SOI, dans son intériorité, là où il est possible de retrouver calme et sérénité. Pour cela, vous pouvez vous aider de la respiration, comme par exemple, se concentrer sur le mouvement de l’abdomen à l’inspiration et à l’expiration. Puis, vous pouvez suivre le chemin de l’air, lorsqu’il arrive au bout du nez à l’inspir, poursuit son trajet jusque dans les poumons, puis emprunte le chemin en sens inverse à l’expir.

La deuxième étape est de RECONNAÎTRE LES ÉMOTIONS PRÉSENTES EN VOUS et faire la différence entre celles qui vous appartiennent et celles qui ne vous appartiennent pas. Si vous n’avez eu aucun évènement factuel susceptible de générer des émotions, il y a de fortes chances pour qu’elles ne soient pas les vôtres, mais plutôt celles de votre conjoint(e), enfants, amis, collègues. Nous sommes tous interreliés dans notre inconscient collectif et nous pouvons aussi ressentir ce que vit l’autre, même à distance. Une mère ne ressent-elle pas ce que vit son enfant, même quand il n’est pas à côté d’elle ?

La troisième étape est de se DIFFÉRENTIER DES ÉMOTIONS VÉCUES. A ce moment-là du processus, posez-vous la question :

  • Cette émotion m’appartient-elle ? Si la réponse est non, poursuivez avec
  • A qui appartient-elle ? Et rester dans l’ouverture intuitive. La première personne à qui vous pensez est certainement à l’origine de ce ressenti émotionnel.

La quatrième étape est de RENDRE L’ÉMOTION A SON PROPRIÉTAIRE. En restant bien centré, vous allez maintenant choisir de rendre l’émotion à son/ses propriétaires. Pour cela, vous allez dire 3 fois à voix haute ou mentalement les phrases suivantes :

  • « Merci pour ce que nous avons vécu ensemble. Je te rends ton émotion dès à présente. Je retrouve ma liberté émotionnelle et mon calme intérieur » – 3 fois. Soyez assuré et convaincu intérieurement lorsque vous prononcez ces phrases.
  • « Tout ce qui ne le permet pas ou l’en empêche (jugements, points de vue, limitations), je choisis de le détruire et de le décréer ». Utilisez ensuite la formule de déblayage proposée par une méthode d’Access Consciousness : “Right and Wrong, Good and Bad, POD, POC, All 9, Shorts, Boys and Beyonds™”. Cette formule permet de remettre en mouvement l’énergie bloquée dans l’inconscient afin de faciliter le processus de détachement.

Enfin, la cinquième étape est d’ACTIVER LES SENTIMENTS INTÉRIEURS de tranquillité, de sérénité, de joie, ou tout autre sentiment qui fait du bien à l’être. Pour cela, émettez l’intention de susciter en vous ces sentiments, tout en insistant sur votre inspiration, pour les faire gonfler, les mobiliser, les renforcer, dans chaque partie de votre corps, là où tout est redevenu serein.

Et vous voilà prêt pour la suite de l’aventure de votre vie ! 🙂

A bientôt. Patricia

Exercice Bien-être

Exercice tout simple à faire pour activer en soi des sentiments de bien-être de son choix :

– Choisir une photo de la nature qui nous inspire
– S’installer dans un état de détente physique et de calme mental grâce à quelques moments de concentration sur la respiration
– Puis se mettre à observer la photo et l’objet naturel présent et commencer tout simplement à l’observer.. Forme, contour, dimensions… Ici, pour ce magnifique arbre, la dimension de son tronc, sa forme, les rainures de son écorces, le départ des branches présentes, le feuillage et sa manière de se placer, ses couleurs, les textures différentes
– Au fur et à mesure de cette observation, se laisser porter par les sentiments qui se dégagent de cette exploration, peut-être de la sérénité ou encore de la grandeur, de la stabilité ou encore de la force
– Et bien imprégner ces sentiments en soi en s’aidant de sa respiration

mms_img-1599632911

Très belle journée à vous
Patricia

Se libérer du stress : 5 conseils à adopter

image

Votre respiration est-elle rapide et saccadée ? Votre rythme cardiaque accélère-t-il ? Vos épaules sont-elles tendues ? Il n’y a aucun doute, vous êtes victime du stress. Heureusement, il existe différentes alternatives pouvant vous libérer du stress, ou du moins l’atténuer. Voici nos 5 conseils pour vous débarrasser du stress.

1 – Voyagez
Un excellent moyen de stopper le train-train de la vie quotidienne, le voyage semble un moyen efficace pour se déstresser. Il suffit juste de partir vers un endroit magnifique qui vous permet de vous projeter comme dans un autre monde à travers les merveilles naturelles. Pourquoi pas un voyage aux Bahamas où vous pourrez profiter de nombreuses plages paradisiaques, de bons repas à base de fruits de mer, etc. (cliquez ici pour en savoir plus) ?

2 – Faites du sport
Quoi de mieux que de pratiquer des activités physiques pour éviter d’exploser ? Bougez-vous donc pour vous libérer de votre stress. Bien évidemment, ce n’est pas la peine d’en faire trop avec des séances de sports intenses. Quelques marches de 10 à 15 minutes par jour suffisent amplement. Vous pouvez aussi faire du yoga, l’activité par excellence pour soulager le stress.

3 – Changez votre état d’esprit
C’est sûrement la solution la plus efficace pour se libérer du stress. Difficile à faire certes, mais ce n’est pas impossible. Pour changer votre état d’esprit :
– Arrêtez de prendre les choses personnellement, cela ne fait que créer du stress en vous.
– Cessez de faire des suppositions. Faire des hypothèses sur ce que les autres pensent vous amène directement au stress.
– Ne pensez plus aux évènements passés. Plus vous regardez ce qui ne va pas, plus vous envenimez vos problèmes. Et qui dit « problème » dit « stress ».
– Ne voyez que le côté positif. Avec un esprit positif, même un problème qui semble gigantesque est tel un problème minime.

4 – Mangez sain et équilibré
Souvent quand on pense aux facteurs de stress, les problèmes et les routines de la vie quotidienne viennent tout de suite à l’esprit. C’est tout à fait vrai, mais ce n’est pas suffisant. Un mauvais régime alimentaire engendre aussi du stress. Cela dit, mangez sainement pour gérer votre stress. Privilégiez les légumes et fruits et évitez autant que possible les viandes rouges, porteurs d’hormones de stress, les boissons alcoolisées ainsi que les aliments avec de mauvaises calories.

5 – Faites du bien à l’autrui
Se rendre utile aux plus démunis apporterait joie et bonheur. Soyez donc utile, aidez vos prochains. Plus vous plongez dans la joie et dans le bonheur, moins vous aurez du stress.

Mélanie Rousseau

 

Optimiste, méthodique ou créatif… Quelle est la tendance de votre personnalité ?

Voici un test que je trouve très intéressant pour découvrir ou confirmer ses tendances de personnalité.

Il est important, dans ce test de bien repérer ce qui vous saute en premier aux yeux, ce que vous voyez en tout premier dans les images suivantes. Même s’il y a plusieurs possibilités de formes dans ces images, il est vraiment important de ne conserver que celle qui a été une évidence, pour répondre ensuite aux questions.

Vous êtes prêt ? Alors, partez !

a1

 

Quelle est la première chose que vous voyez dans cette image ?

A) Une personne assise au pied d’un arbre

B) Des pommes

C) Le visage d’Isaac Newton

 

b1

Quelle est la première chose que vous voyez dans cette image ?

A) Une voiture

B) La lettre A

C) Une personne avec des jumelles

 

c1

Quelle est la première chose que vous voyez dans cette image ?

A) Des poupées russes

B) Des empreintes de pas

C) Des quilles de bowling

 

d1

Quelle est la première chose que vous voyez dans cette image ?

A) Une pomme

B) Un couteau

C) Un papillon

 

e1

Quelle est la première chose que vous voyez dans cette image ?

A) Une falaise

B) Un chien

C) Un visage

 

f1

Quelle est la première chose que vous voyez dans cette image ?

A) Une montagne et de l’eau

B) Des personnages sur un bateau

C) Un crocodile

 

g1

Quelle est la première chose que vous voyez dans cette image ?

A) La lune et son reflet sur l’eau

B) Un surfeur

C) Une baleine

 

Et maintenant, voici votre résultat du test :

 

  • Si vous avez plus de A :

Vous êtes une personne très optimiste !

Vous vous adaptez aux changements et à votre environnement avec une remarquable rapidité. Il semblerait que vous ayez également certaines facilités pour communiquer avec les autres personnes, et il est peu courant que vous vous sentiez seul(e). Malgré une certaine timidité intérieure, vous vous comportez de manière plutôt enjouée en société. Vous valorisez toutes les expressions d’affection et d’amour, même les plus discrètes.

Vous essayez de voir au-delà des apparences, et vous mettez un point d’honneur à ne pas juger les personnes sans connaître vraiment ce qui se cache tout au fond d’elles. Cette envie de percevoir les choses en profondeur et de manière complète vous pousse à une certaine curiosité, le désir d’apprendre sans cesse de nouvelles choses, ainsi qu’un petit penchant pour les choses spirituelles et/ou philosophiques.

Vous êtes, avant tout, une personne passionnée dont la tête fourmille d’idées, mais vous êtes également capable d’avoir une vie privée organisée.

Si vous ne vous reconnaissez pas dans cette description mais que vous avez tout de même vu en majorité les formes se rapportant à la réponse A, il se peut que vous traversiez simplement une période d’euphorie sentimentale, qui transforme en ce moment votre manière de percevoir les choses : peut-être êtes-vous amoureux(se) ou bien vous sentez que vous êtes en plein développement physique et mental ! Quoi qu’il en soit, vous voyez toujours le verre à moitié plein, et ça, c’est vraiment fantastique !

 

  • Si vous avez plus de B :

Vous êtes une personne plutôt méthodique, qui aime la stabilité !

Vous aimez que tout, au sein de votre vie, soit bien planifié, équilibré et qu’il y ait peu de changements. Vous recherchez l’harmonie, le calme plutôt que le mouvement permanent et l’agitation. Pour vous, les changements et les choses imprévues sont un motif de préoccupation inutile. Vous faites énormément attention aux détails, même les plus petits… Pourtant, il vous arrive aussi parfois de laisser passer des détails importants qui pourraient vous aider à vous faire une meilleure idée des choses.

Malgré un esprit plutôt cartésien, vous savez aussi laisser une grande place à vos sentiments et vous savez mieux que quiconque différencier vos nécessités de vos désirs. Sobre, les pieds solidement ancrés sur terre, vous êtes une personne simple, loyale et droite, vous n’avez pas besoin de vous encombrer de choses matérielles. Votre estime de vous-même est suffisamment stable, vous connaissez vos propres forteresses intérieures, vous vous respectez et vous savez tirer votre épingle du jeu même dans les situations les plus adverses.

Pour vous, la stabilité mentale et émotionnelle est synonyme de développement personnel. Votre esprit fonctionne de manière logique, ce qui a de nombreux avantages… mais cela peut vous déstabiliser et vous provoquer un certain stress lorsque vous vous retrouvez devant une situation non-prévisible, inattendue et inconnue.

Même si vous n’aimez pas improviser les choses à la va-vite, lorsque vous êtes en terre connue vous êtes d’un calme implacable et vous êtes apte à réaliser énormément de choses. Vous êtes en outre une personne responsable, qui tient parole et qui n’est pas du genre à faire des promesses en l’air !

 

  • Si vous avez plus de C :

Vous êtes une personne très créative !

Pour vous, le plus important dans la vie est l’intuition, la sagesse, le bonheur, et le fait de satisfaire votre infatigable curiosité. À vos yeux, le monde est plein d’inconnues et de choses à découvrir ! Toutes les différentes facettes de la vie, les personnes et les situations qui défilent devant vos yeux vous fascinent et activent votre imagination débordante. Votre vie est pleine de couleurs, au sens propre comme au sens figuré ! Vous aimez penser d’une manière différente, et vous percevez les choses qui vous entourent d’une manière bien à vous. Le regard que vous posez sur le monde est celui d’un artiste, ou d’un éternel enfant aux yeux sans cesse émerveillés.

Vous êtes aussi capable de transformer les choses qui se présentent à vous, souvent pour le mieux. Vous ne cherchez pas forcément la solution la plus facile aux problèmes, vous suivez avant tout votre instinct et ce qui vous apporte le plus de bonheur.

Votre capacité à voir l’essence même des choses plutôt que leurs simples contours physiques, votre propension à vous baser sur des émotions pures, sur des vibrations immatérielles, sur des sentiments plutôt que sur une froide logique fait de vous une personne un peu à part. Sensible, sentimental, vous êtes doté d’un grand sens de l’écoute et d’une haute réceptivité à l’art, à la poésie, à la musique ou encore à la littérature. Ce qui fait battre votre cœur, ce sont avant tout ces choses immatérielles, intangibles et pourtant bien présentes de par la chaleur intense, quasiment brûlante, qu’elles peuvent provoquer en vous.

Vous êtes un idéaliste, un rêveur passionné et un peu fou. Et c’est pour cela que le monde a besoin de vous !

Source : Playbuzz / demotivateur

CD 3 : Sophrologie et dimension mentale de l’être

CD Sophrologie Dimension Mentale

Voici le troisième CD de la collection Vous avez dit Sophrologie ?

Dans ce CD, vous trouverez une interview de Patricia Penot qui enseigne sur la dimension mentale de l’être humain et comment nous pouvons intervenir sur cette dimension pour mieux la maîtriser.

– La dimension mentale nous permet d’être et d’exister – Les étapes du cheminement vers soi – La dimension mentale produit les images, les pensées, les souvenirs – Elle influe sur nos états de conscience qui déterminent les attitudes et les postures existentielles – Le concept de Futurisation – L’intérêt des capacités de méditation et de contemplation. –

Vous y trouverez également 3 exercices guidées par Patricia

Exercice 1 : Sophro-Respiration Synchronisée à un mouvement… la respiration permet d’occuper l’esprit à autre chose que la fabrication d’idées.

Exercice 2 : Le calme mental… à chaque fois que le mental produit des idées noires, se visualiser dans un endroit agréable permet de calmer l’esprit.

Exercice 3 : L’état d’esprit positif… ou comment orienter l’imagination vers la réussite.

Pour se le procurer, c’est ICI

Ma Minute Sophro, Enjoy Your Life – Je prépare les fêtes de fin d’année

Et voici ma nouvelle minute sophro pour préparer mentalement les fêtes de fin d’année. Je vous en souhaite une belle pratique ! 🙂

 
N’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne Youtube pour recevoir toutes les nouvelles vidéos que je vais produire… Je partage avec vous mes trucs et astuces, mes plus de 20 ans d’expériences et de connaissances dans le domaine du bien-être et du développement personnel.

C’est gratuit et vous serez informé à chaque nouvelle vidéo mise en ligne !

Méditation de l’Espoir

160_F_60439715_BtZNPKMLambym8ls6iErsYAnGMCxxAsz

En ces temps troublés, nous avons besoin de conserver l’espoir de jours meilleurs.

Chacun d’entre nous a de l’importance, en tant qu’individu faisant partie du groupe des humains. Chacun d’entre nous contribue à sa manière au devenir de l’ensemble. Ne nous laissons pas envahir par tout ce qui est pessimiste. Après avoir reconnu les troubles, les difficultés, les horreurs passées, continuons d’avancer et essayons de maintenir en nous, haut et fort, le sentiment de tous les possibles heureux.

Chacun d’entre contribue à notre évolution commune. Nous savons que nous sommes tous inter-reliés. Et si nous ne le savons pas, nous pouvons le pressentir.

Le lundi d’après les attentats, je reçois une de mes clientes, qui me raconte le questionnement de son fils de 7 ans, alors que celui-ci se réveille le samedi matin, sans n’être au courant de rien. Pas de télé, pas de radio, rien comme informations sur ce qui s’est passé la veille. Et il dit à sa maman : « Est-ce que les méchants qui ont tiré sur les gentils vont venir chez nous, maman ? ».

Les enfants savent ce qui se passent, sans même en avoir parlé. Nous sommes tous inter-reliés, dans ce que l’on pourrait nommer « l’inconscient collectif ». Nous intervenons dans cet inconscient collectif, que nous le voulions ou non. Ceci fait partie de notre histoire d’humains. C’est comme ça que nous fonctionnons.

Alors, il me semble important, aujourd’hui, d’alimenter cet inconscient collectif d’humanité vraie et d’espoir, en devenant plus conscient de nos pensées, de nos actions, de nos émotions. Il n’y a pas d’âge pour commencer. Juste un effort de volonté. Même si l’on n’a jamais appris à faire ça, il y a toujours un début possible.

Voici une méditation que j’ai nommé de l’Espoir, afin que chacun d’entre nous qui la suit puisse contribuer à alimenter l’ensemble de sa vision positive de l’avenir. A faire tous les jours et sans modération !

Pour écouter l’émission, cliquez ICI

 

Exercices pour sortir de la peur, suite aux attentats…

160_F_53279862_s2zEsYEpb0r09cMEzGmdnWGQotnFbEyJ

Lorsque nous sommes face à un danger, qu’il soit réel ou illusoire, c’est notre cerveau reptilien, celui qui est présent depuis la préhistoire, qui se met à agir dans notre vie. Il gère nos instincts, stimulent nos émotions de peur ou de colère et activent nos réactions de fuite ou de combat, en fonction de la situation vécue. Nous avons alors l’impression d’être mené par une force qui ne peut être contrôlée et qui peut nous submerger au point de ne plus pouvoir bouger ou créer des états de panique dans lesquels on ne se reconnaît plus.

Les points positifs

Les points positifs désamorcent le réflexe de « fuite » ou «combat » qui se met en place instinctivement en situation de danger et aident à apaiser le stress émotionnel. Ils permettent de transférer la réponse cérébrale au stress, du cerveau reptilien au cerveau frontal, permettant une réponse plus rationnelle.

C’est un exercice facile à faire. Constatez d’abord l’état de stress qui se vit dans le corps, puis faites l’exercice suivant :

  • Posez trois doigts – index, majeur et annulaire – de chaque main – sans trop appuyer, sur une ligne au milieu du front, à mi-chemin entre les sourcils et la racine des cheveux, et qui traverse horizontalement ce front.
  • Fermez les yeux et maintenez légèrement vos doigts sur ces points tout en respirant lentement, entre 20 à 30 fois.

Regardez maintenant en vous, et cherchez les zones du corps qui sont plus détendues et plus calmes.

La Technique EFT ou Méthodes d’Apaisement Émotionnel par auto-stimulation de points corporels

Dans cette pratique, vous allez utiliser la stimulation en séquence de certains points se trouvant sur les méridiens d’acupuncture, soit par de petits massages circulaires ou encore par des tapotements légers avec deux ou trois doigts, en restant concentré sur l’état émotionnel en relation avec la situation choisie. Vous pouvez refaire l’exercice autant de fois que vous le souhaitez… dans la journée, proche de l’événement vécu, à distance, avant de vous endormir, ou encore, à chaque fois que cet événement stressant revient à l’esprit. Vous permettez ainsi au corps de se rééquilibrer intérieurement pour vivre des sensations de détente et d’apaisement, et à l’esprit, s’étant libéré des ressentis désagréables, de ne pas enregistrer dans la mémoire les inconforts qui auraient pu conditionner des actions et des réactions futures similaires, même en situation semblant nouvelle.

– Pour commencer, je vous propose de vous masser en petits cercles avec le bout de vos doigts (index et majeur) de chaque main, les points suivants (cf. le schéma), des deux côtés en même temps.

EFT1

1 – Début du Sourcil

2 – Coin Externe de l’Œil

3 – Dessous de l’Œil

4 – Sous le Nez

5 – Dans le Creux du Menton

6 – Début de la Clavicule

7 – Dessous du Bras

8 – Sous les Seins

  • Commencez par massez les points dits de congestion lymphatique (9 sur le schéma), en restant concentré sur les phrases suivantes :

Même si toute cette situation me fait peur, je m’accepte comme je suis ou je m’ouvre à la possibilité de me calmer et de me sécuriser malgré la situation

Même si je trouve tout ça complètement injuste, je m’ouvre à la possibilité de m’accepter malgré ça

Même si je suis paniqué à l’idée de toute cette violence incontrôlable, je m’accepte comme je suis, malgré mes émotions, et je m’ouvre à la possibilité de retrouver mon calme et ma sérénité.

  • Puis massez chaque point pendant au moins 1 à 2 minutes en restant concentré sur la situation qui vous préoccupe, ce que vous en pensez, ce que ça procure en vous maintenant, les peurs présentes en vous, les colère, l’injustice, l’incertitude, mais aussi les sensations physiques de tension là où elles se trouvent, le plexus solaire, l’estomac, la nuque, la tête, ou tout autre zone corporelle selon votre expérience.
  • Répétez cette stimulation de tous les points autant de fois que nécessaire, 3 fois, 4 fois, … 10 fois, …, tout le temps pendant lequel vous êtes plongé(e) dans l‘état émotionnel désagréable, jusqu’à ce vous ressentiez un apaisement en vous.

 

  • Puis, en stimulant à nouveau, par petits cercles les points dits de congestion lymphatique (9 sur le schéma), restez concentré autant de temps que nécessaire sur chacune des phrases suivantes :

Je suis capable de retrouver mon calme même si je me suis sentie apeuré, stressé, en colère, attristé…

Malgré cette situation qui m’a touché(e), stressé(e), blessé(e) ou peiné(e), je m’accepte complètement

Et même si je ne m’accepte pas complètement, je peux envisager de m’accepter dans cette situation, aujourd’hui et en cet instant.

 

  • Ensuite, prenez 3 grandes respirations du bas de l’abdomen jusqu’en haut des épaules.
  • Stimulez à nouveau tous les points du schéma. Cette fois-ci, pour chaque point, pendant que vous les stimulez, concentrez-vous sur les idées suivantes en les répétant au moins 3 fois mentalement, puis arrêter de stimuler et laisser les doigts posés sur le point, prenez une grande inspiration puis une grande expiration, et passez au point suivant :

1 – Début du Sourcil : Je suis capable de vivre le calme en moi maintenant

2 – Coin Externe de l’œil : Je choisis de calmer mon mental et mes pensées

3 – Dessous de l’œil : J’aime retrouver ce calme en moi

4 – Sous le Nez : J’aime vivre la tranquillité et la sécurité

5 – Dans le Creux du Menton : Je me sens soulagé(e) et apaisé(e)

6 – Début de la Clavicule : J’aime me retrouver dans cet espace de sérénité en moi, comme au cœur d’une tempête

7 – Dessous du Bras : En cet instant, je suis capable de retrouver de la sérénité

8 – Sous les Seins : J’aime quand je me sens bien en moi

 

  • Vous terminez par un massage avec le bout de tous vos doigts, du dessus de votre tête, en vous concentrant sur la phrase suivante, 3 fois de suite : Tant que je vis, il y a de l’espoir, et je le sais. Cet espoir me soutient et m’encourage à être moi-même dans tous les aspects de mon existence et quelques soient les circonstances de ma vie.

 

Occuper l’esprit à autre chose

La respiration est un grand atout dans le lâcher-prise. Une des difficultés dans le lâcher-prise, c’est de réussir à arrêter de cogiter autour de ce que à quoi on s’accroche. Vous allez utiliser votre respiration en la synchronisant à une image neutre, c’est-à-dire en laissant venir à l’inspiration cette image, puis en la laissant partir sur l’expiration. Vous apprendrez ainsi à ne plus vous accrocher à vos pensée.

L’exercice est le suivant, je l’explique avant de le réaliser :

  • après avoir pris le temps de vous détendre un peu, pratiqué les points positifs et quelques séquences d’EFT, vous allez laisser venir mentalement une image d’une situation qui est neutre pour vous, comme par exemple, la photographie d’une plage, d’un champ ou d’une forêt.
  • Puis, vous réalisez la séquence respiratoire suivante : Inspiration par le nez, petite pause respiratoire, expiration par la bouche, petite pause respiratoire, afin de vous appropriez la séquence.
  • Enfin, vous associez la séquence respiratoire et le mouvement de l’image. A l’inspiration, vous laissez venir l’image près de votre visage. Pendant la pause respiratoire, vous maintenez mentalement la vision de cette image devant votre visage. Puis, à l’expiration, vous repoussez mentalement votre image pour la faire s’éloigner le plus possible jusqu’à ne plus la visionner. Pendant la pause respiratoire, vous faites disparaître l’image.
  • Vous pratiquez cet exercice de 3 à 6 fois de suite, ou plus selon votre besoin.
  • Prenez ensuite le temps d’apprécier le moment de tranquillité physique et mentale.

Voilà ! J’espère que ces exercices vous seront utiles si vous êtes dans la peur. Tenez-moi au courant de votre expérience.

Courage !!!

Patricia