Parfois, la vie accélère le cours du temps, sans savoir pourquoi vraiment. Tout s’enchaîne, s’accumule, se diversifie et s’enrichit, se superpose, s’interpose, va comme on veut que cela aille, ne va pas comme on voudrait que cela marche… Et très rapidement, on pourrait se retrouver « plomber » par une accumulation de réflexions, d’actions et de réactions. Si on laisse le cours des choses se dérouler ainsi, sans prendre le temps d’un instant pour soi, la récupération ne se fera pas. Et « demain » démarrera aussi fort « qu’aujourd’hui » a terminé.

En sophrologie, nous apprenons à faire l’épochè. Ce terme n’est pas récent, puisqu’il nous vient de philosophes de la Grèce Antique. Cette « épochè » représente une manière de suspendre le temps, de mettre entre parenthèses tout ce qui vient d’être vécu, pour s’alléger du poids des responsabilités ou des problèmes à régler. Elle nous aide à nous reposer et à nous ressourcer, afin d’aborder la vie avec un nouveau regard.

Rien de tel qu’une balade sur le petit chemin qui part derrière chez soi, ou des pas faits en conscience dans le jardin, observant les feuilles des arbres, les couleurs variées et variantes de la terre et du ciel… Rien de tel qu’un moment de concentration sur la respiration, ou de petits étirements de tout le corps, pour penser à autre chose… Rien de tel qu’un instant de méditation ou de contemplation, comme assis sur la branche d’un arbre, pour s’élever des tracas du quotidien… Rien de tel qu’un moment d’expansion de sa conscience, en regardant le ciel étoilé du soir, imaginant les milliards de planètes et d’étoiles qui partagent cet espace infini, et les milliards de galaxies qui composent l’Univers dans lequel, toute petite, la Terre a déjà pris sa place…

Faire une parenthèse dans sa vie est primordial pour voir les choses autrement, acceptant de se retrouver avec soi encore une fois, juste pour être bien, juste pour se poser, juste pour s’apaiser… un peu !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.