Vous subissez un tsunami émotionnel ? Comment le gérer…

Il y a la vie et l’histoire de la vie.

Dans la vie, nous rencontrons des expériences. Certaines qui sont souhaitées, voulues. Et d’autres, qui ne dépendent pas de soi. Ces expériences nous font vivre des émotions. Certaines sympathiques. D’autres, pas vraiment. Nous gérons alors du mieux que nous pouvons, avec les outils que nous avons. Si nous en avons…

Mais, nous n’avons pas vraiment conscience d’un phénomène qui s’appelle le « refoulement ». C’est l’histoire de la vie. Un processus inconscient, une sorte de mémorisation par le corps de ce qu’il vient de vivre. Même si nous raisonnons l’évènement, une partie de ce que nous avons vécu émotionnellement va se retrouver « stocker » dans une partie du corps et influencer son comportement dans l’avenir en bloquant son énergie.

Si l’énergie est bloquée, par exemple, au niveau de l’abdomen, il est possible que le corps fabrique à cet endroit une masse graisseuse de protection. La partie abdominale est reliée symboliquement à la créativité, aux sensations, au plaisir. Il se pourrait que dans l’expérience de la vie, notre créativité soit bloquée, ou encore, que nous ayons de la réserve pour nous laisser vivre des grands moments de plaisir sexuel….

Chaque partie du corps a ses symboliques psychologiques et émotionnels. Il paraît alors logique que, si une partie du corps garde en mémoire un stress émotionnel d’une situation antérieure, ce que l’on pourrait nommer le stress post-traumatique, la contribution que cette partie du corps pourrait être soit bloquée.

« Ok ! Bon ! Mais Patricia, qu’est-ce que je fais avec cette idée maintenant ? » pourriez-vous me dire.

Attendez un peu, j’y arrive. Je place le contexte de l’histoire 🙂

Toute évènement se vit à un instant T du temps chronologique. N’avez-vous pas constaté que, lorsque que nous arrivons à une date anniversaire de ce même évènement, nous commençons à gigoter de l’intérieur ? Si cet évènement était porteur de joie, nous allons nous retrouver léger ce jour-là, sans même relier cette légèreté à cette antériorité ?

Pour le corps, le passé, le présent et le futur, n’existent pas. Tout est toujours au moment présent.

Maintenant, si cet évènement passé était porteur d’angoisse, nous pourrions nous sentir, comme qui dirait, légèrement « plombé », à la période anniversaire, à quelques jours près.

Si nous mettons l’intention, en conscience, de nettoyer cette évènement, avec les outils que nous pourrions avoir… comme la sophrologie, l’EFT, l’équilibrage énergétique, nous avons déjà fait une première étape de nettoyage, mais pas la totalité. Sachez-le !

Quelques jours avant la période anniversaire, alors que vous vous seriez nourri de joie et d’amour, en continuant de vouloir apaiser ce stress post-traumatique, il serait fort possible qu’un tsunami émotionnel vous envahisse, comme une sorte de libération finale, une énorme bulle d’émotions stagnantes qui refait surface, et vous réinstalle, d’un seul coup, dans la situation passée.

Vous pourriez alors vous retrouver, avec surprise, à revivre exactement les même attitudes, les mêmes pensées, les mêmes émotions, démultipliées, que vous aviez vécu antérieurement.

« Que faire alors ? » pourriez-vous me dire.

Nous y arrivons 🙂

  • Déjà, reconnaître que ceci vous appartient et n’est la conséquence de rien d’autres, ni de personne d’autres qui font partie de votre vie aujourd’hui… même si les acteurs pouvaient être les mêmes à l’époque.
  • Ensuite, faire des exercices pour rester centrer le mieux possible. Le tsunami émotionnel ressemble à une vraie tempête. Lorsque nous réussissons à être au cœur de la tornade, tout est calme. Un exercice que je pratique et qui fonctionne bien pour moi, utilisant la respiration et la visualisation, est celui-ci.
    • Je prends conscience de mes pieds et de leur contact sur le sol. Je visualise une connexion solide à la terre, en percevant au centre de la terre une sphère de couleur dorée ou rouge. Je respire dans cette sphère. Plus exactement, j’expire.
    • Je prends conscience du haut de ma tête et au-dessus. Je visualise une connexion solide avec le ciel, avec ma présence élevée, en percevant dans les hauteurs de cette connexion une sphère de couleur dorée ou platine. Je respire dans cette sphère. Plus exactement, j’inspire.
    • Je prends conscience d’une colonne centrale qui traverse tout mon corps, en son centre, et qui relie la sphère du bas et la sphère du haut, de couleur dorée ou tout autre qui fait du bien, en cet instant. Je respire dans cette colonne centrale. Plus exactement, j’expire en faisant descendre mon attention, du haut vers le bas. J’inspire en faisant monter mon attention, du bas vers le haut.
    • Je maintiens cette concentration et cette respiration, jusqu’à temps que je me sente centrée et plus calme.
  • Alors, je choisis dans ma boite à outils, celui qui va le mieux et le plus rapidement calmer les émotions que je suis en train de vivre. J’adore l’EFT. Vraiment efficace. Vous pouvez trouver une visioconférence gratuite avec le lien suivant. D’ailleurs, vous pouvez aussi vous abonnez à ma chaîne, pour recevoir régulièrement, des petits trucs et astuces de vie. C’est ICI.
  • Enfin, je prends du temps pour me reposer. Parce qu’une remontée émotionnelle est extrêmement fatigante. Et me changer les idées. Comme voir un film comique, aller marcher dans la nature… extrêmement ressourçant !
  • Je me donne également une autoséance de Reiki, de Polarisation ou d’Harmonisation énergétique AETE. Les centres énergétiques ou chakras… je sais, cela pourrait vous faire rire… notamment, si vous repensez au film, « Un indien dans la ville », lorsqu’elle est dans la cuisine, en train de dire à son compagnon que tous ses chakras sont bouleversés avec ce petit indien qu’elle doit gérer… En tout cas, moi, ça me faire rire ! Bref, je reviens à ce que je disais…. Les chakras, parties subtiles de notre structure énergétique et non visibles à l’œil nu pour le plus grand nombre, sont extrêmement sensibles à tous chocs émotionnels. Je vais donc les rééquilibrer, en m’installant confortablement, plaçant mes mains, à différents endroits du corps, en fonction de mon ressenti. C’est très efficace aussi, et surtout, ça me permet de me ressourcer et de retrouver de la bonne énergie, comme on dit ! D’ailleurs, si vous êtes intéressé(e) pour vous former pour vous-même, vous trouverez les formations que j’anime dans le domaine grâce à ce lien suivant.

Et si vraiment, avec tous ces petits trucs, vous êtes toujours dans la tourmente émotionnelle, alors, il faut choisir de vous faire aider par une ou plusieurs séances d’énergétique, de manière à nettoyer plus rapidement cette mémoire émotionnelle.

Voilà pour aujourd’hui !

J’espère que cet article vous aura aidé. N’hésitez pas à me faire vos commentaires. Si vous avez des questions, j’y répondrai aussi volontiers.

A très vite.

Patricia

PS : pensez à vous abonner à mon blog. Comme cela, vous serez averti(e) tout naturellement, à chaque fois que j’écris un nouvel article !

PPS : partagez aussi cet article avec vos amis, si vous l’avez aimé et si vous pensez qu’il peut leur être utile 🙂