Le temps de l’action et de l’inaction

facebook_1455125852240

Après toute action, est nécessaire un moment d’inaction. Nous avons besoin de cette alternance pour pouvoir récupérer et nous ressourcer.

Toute action mobilise plusieurs choses à différents niveaux, que ce soit de la concentration, de l’émotion ou du sentiment, de l’activité musculaire, de la réflexion ou encore de l’imagination. Toutes ces actions, qu’elles soient agréables ou désagréables, mobilisent de l’énergie. Et si nous ne prenons jamais le temps de l’inaction, nous consommons plus que nécessaire. Ne soyons alors pas étonné d’être si fatigué !

Comme les papillons qui se posent sur une fleur, prenons le temps de nous poser dans un endroit qui nous plaît, même que quelques minutes, acceptant de ne rien faire, ne rien penser, ne rien envisager. Juste sentir le mouvement de la respiration et n’être que cet inspir et cet expir.

Bonne récupération ! 🙂
Patricia

2 réflexions sur “Le temps de l’action et de l’inaction

Laisser un commentaire