Faciliter la Conscience… Quézaco ?

footpath and trees in park

Peut-être certains d’entre vous pourraient se poser la question de ce que sous-entend cette expression… Faciliter la Conscience ?

En tant que Sophrologue, voici ce que je vous dirais…

La conscience en sophrologie, est définie selon plusieurs aspects. Elle peut d’abord être vue comme une possibilité d’observer sa réalité objective, à savoir ce qui se vit vraiment et non pas l’idée que l’on peut se faire de sa réalité, qui nous emporte souvent vers du mensonge ou de l’illusion. Nous pouvons apprendre à développer notre capacité à nous observer nous-même. Comment sommes-nous conscients de nos pensées, de nos émotions, de notre corps dans sa profondeur ? Que savons-nous de nos modèles de fonctionnements biologiques, émotionnels ou psychiques ? Que connaissons-nous vraiment de ce que nous sommes ? En avons-nous une idée réduite, limitée ou épanouie et claire ?

Dans cet aspect, faciliter la conscience, c’est apprendre à mieux connaître et comprendre ses manières de fonctionner avec soi, le langage du corps qui est différent du langage de l’esprit. C’est connaître nos différents mondes intérieurs, leurs besoins, leurs expressions, pour mieux savoir y répondre et les orienter vers leur meilleur. C’est développer nos capacités d’attention et de concentration, et par effets rebonds, notre faculté à être présent à ce que l’on vit ici et maintenant.

La conscience en sophrologie représente aussi l’état d’esprit dans lequel on se place pour exister dans sa réalité quotidienne. Avons-nous l’habitude de voir toujours la vie en noir, en gris ou en couleur ? Manquons-nous de courage parfois devant certains évènements de la vie qui nous demanderait de s’affirmer ou au contraire, sommes-nous toujours en train de nous battre face aux autres pensant que c’est la seule manière de nous affirmer dans ce monde ? Nos points de vue, nos croyances, les idées sur lesquelles nous nous appuyons influencent nos attitudes et nos comportements.

Faciliter la conscience, c’est apprendre à repérer les états d’esprit qui sous-tendent nos réactions face à la vie pour les faire évoluer, afin qu’ils favorisent notre épanouissement et pas notre réduction.

La conscience en sophrologie peut aussi être reliée à une force, un flux, une énergie, qui alimente le sens que nous donnons à la vie, aux valeurs qui sont importantes pour nous. Comment sommes-nous capables de mobiliser cette force dans les situations difficiles de la vie pour ne pas se laisser écrouler ? Comment sommes-nous capables de mobiliser cette énergie dans la concrétisation de nos projets, des plus petits aux plus grands ? Comment sommes-nous capables de nous laisser porter par ce flux dynamique en nous-mêmes qui alimentent nos rêves et nos désirs, pour vivre la vie dans le plaisir et la douceur et pas la dépression et la dureté ?

Faciliter la conscience, c’est apprendre à faire de la place pour cette énergie, à développer la force psychique aussi bien que la force physique, qui n’est pas celle reliée à nos muscles, mais celle reliée à la capacité de notre corps de retrouver avec plus de facilité l’équilibre après le déséquilibre, la joie après la tristesse, l’amour après la haine.

En facilitant le développement de la conscience dans tous ses aspects, nous nous donnons alors davantage de possibilité d’être ce que nous avons envie d’être. Nous ouvrons notre cœur à recevoir plus de délicatesse. Nous gagnons dans une lucidité bienveillante et porteuse d’espoir. Nous développons de nouveaux savoir-faire comme l’intuition et la perception, de vraies aides qui peuvent vraiment nous simplifier la vie.

Alors, êtes-vous prêt à faciliter l’épanouissement de votre conscience dans tous ses aspects ?

Laisser un commentaire