Ateliers du Jeudi – Méditation et Sophrologie en groupe

Friends joyfully jumping with glider in background

Venez vivre des séances de sophrologie ou de méditation en groupe, pour vous aider à mieux vous sentir, à mieux connaître et comprendre la manière dont votre corps vous parle, et à favoriser un plus grand bien être physique et mental.

Prochaines séances au centre de formation Évolution Conseil, dans le Sud Seine et Marne, 2 jeudis par mois, de 19h à 20h :

Animées par Patricia Penot

  • 7 janvier 2016
  • 4 février
  • 17 mars

Animées par Regina Olivier

  • 21 janvier
  • 25 février
  • 31 mars

Merci de nous informer de votre présence en nous téléphonant, par sms ou par email.

Exercices pour sortir de la peur, suite aux attentats…

160_F_53279862_s2zEsYEpb0r09cMEzGmdnWGQotnFbEyJ

Lorsque nous sommes face à un danger, qu’il soit réel ou illusoire, c’est notre cerveau reptilien, celui qui est présent depuis la préhistoire, qui se met à agir dans notre vie. Il gère nos instincts, stimulent nos émotions de peur ou de colère et activent nos réactions de fuite ou de combat, en fonction de la situation vécue. Nous avons alors l’impression d’être mené par une force qui ne peut être contrôlée et qui peut nous submerger au point de ne plus pouvoir bouger ou créer des états de panique dans lesquels on ne se reconnaît plus.

Les points positifs

Les points positifs désamorcent le réflexe de « fuite » ou «combat » qui se met en place instinctivement en situation de danger et aident à apaiser le stress émotionnel. Ils permettent de transférer la réponse cérébrale au stress, du cerveau reptilien au cerveau frontal, permettant une réponse plus rationnelle.

C’est un exercice facile à faire. Constatez d’abord l’état de stress qui se vit dans le corps, puis faites l’exercice suivant :

  • Posez trois doigts – index, majeur et annulaire – de chaque main – sans trop appuyer, sur une ligne au milieu du front, à mi-chemin entre les sourcils et la racine des cheveux, et qui traverse horizontalement ce front.
  • Fermez les yeux et maintenez légèrement vos doigts sur ces points tout en respirant lentement, entre 20 à 30 fois.

Regardez maintenant en vous, et cherchez les zones du corps qui sont plus détendues et plus calmes.

La Technique EFT ou Méthodes d’Apaisement Émotionnel par auto-stimulation de points corporels

Dans cette pratique, vous allez utiliser la stimulation en séquence de certains points se trouvant sur les méridiens d’acupuncture, soit par de petits massages circulaires ou encore par des tapotements légers avec deux ou trois doigts, en restant concentré sur l’état émotionnel en relation avec la situation choisie. Vous pouvez refaire l’exercice autant de fois que vous le souhaitez… dans la journée, proche de l’événement vécu, à distance, avant de vous endormir, ou encore, à chaque fois que cet événement stressant revient à l’esprit. Vous permettez ainsi au corps de se rééquilibrer intérieurement pour vivre des sensations de détente et d’apaisement, et à l’esprit, s’étant libéré des ressentis désagréables, de ne pas enregistrer dans la mémoire les inconforts qui auraient pu conditionner des actions et des réactions futures similaires, même en situation semblant nouvelle.

– Pour commencer, je vous propose de vous masser en petits cercles avec le bout de vos doigts (index et majeur) de chaque main, les points suivants (cf. le schéma), des deux côtés en même temps.

EFT1

1 – Début du Sourcil

2 – Coin Externe de l’Œil

3 – Dessous de l’Œil

4 – Sous le Nez

5 – Dans le Creux du Menton

6 – Début de la Clavicule

7 – Dessous du Bras

8 – Sous les Seins

  • Commencez par massez les points dits de congestion lymphatique (9 sur le schéma), en restant concentré sur les phrases suivantes :

Même si toute cette situation me fait peur, je m’accepte comme je suis ou je m’ouvre à la possibilité de me calmer et de me sécuriser malgré la situation

Même si je trouve tout ça complètement injuste, je m’ouvre à la possibilité de m’accepter malgré ça

Même si je suis paniqué à l’idée de toute cette violence incontrôlable, je m’accepte comme je suis, malgré mes émotions, et je m’ouvre à la possibilité de retrouver mon calme et ma sérénité.

  • Puis massez chaque point pendant au moins 1 à 2 minutes en restant concentré sur la situation qui vous préoccupe, ce que vous en pensez, ce que ça procure en vous maintenant, les peurs présentes en vous, les colère, l’injustice, l’incertitude, mais aussi les sensations physiques de tension là où elles se trouvent, le plexus solaire, l’estomac, la nuque, la tête, ou tout autre zone corporelle selon votre expérience.
  • Répétez cette stimulation de tous les points autant de fois que nécessaire, 3 fois, 4 fois, … 10 fois, …, tout le temps pendant lequel vous êtes plongé(e) dans l‘état émotionnel désagréable, jusqu’à ce vous ressentiez un apaisement en vous.

 

  • Puis, en stimulant à nouveau, par petits cercles les points dits de congestion lymphatique (9 sur le schéma), restez concentré autant de temps que nécessaire sur chacune des phrases suivantes :

Je suis capable de retrouver mon calme même si je me suis sentie apeuré, stressé, en colère, attristé…

Malgré cette situation qui m’a touché(e), stressé(e), blessé(e) ou peiné(e), je m’accepte complètement

Et même si je ne m’accepte pas complètement, je peux envisager de m’accepter dans cette situation, aujourd’hui et en cet instant.

 

  • Ensuite, prenez 3 grandes respirations du bas de l’abdomen jusqu’en haut des épaules.
  • Stimulez à nouveau tous les points du schéma. Cette fois-ci, pour chaque point, pendant que vous les stimulez, concentrez-vous sur les idées suivantes en les répétant au moins 3 fois mentalement, puis arrêter de stimuler et laisser les doigts posés sur le point, prenez une grande inspiration puis une grande expiration, et passez au point suivant :

1 – Début du Sourcil : Je suis capable de vivre le calme en moi maintenant

2 – Coin Externe de l’œil : Je choisis de calmer mon mental et mes pensées

3 – Dessous de l’œil : J’aime retrouver ce calme en moi

4 – Sous le Nez : J’aime vivre la tranquillité et la sécurité

5 – Dans le Creux du Menton : Je me sens soulagé(e) et apaisé(e)

6 – Début de la Clavicule : J’aime me retrouver dans cet espace de sérénité en moi, comme au cœur d’une tempête

7 – Dessous du Bras : En cet instant, je suis capable de retrouver de la sérénité

8 – Sous les Seins : J’aime quand je me sens bien en moi

 

  • Vous terminez par un massage avec le bout de tous vos doigts, du dessus de votre tête, en vous concentrant sur la phrase suivante, 3 fois de suite : Tant que je vis, il y a de l’espoir, et je le sais. Cet espoir me soutient et m’encourage à être moi-même dans tous les aspects de mon existence et quelques soient les circonstances de ma vie.

 

Occuper l’esprit à autre chose

La respiration est un grand atout dans le lâcher-prise. Une des difficultés dans le lâcher-prise, c’est de réussir à arrêter de cogiter autour de ce que à quoi on s’accroche. Vous allez utiliser votre respiration en la synchronisant à une image neutre, c’est-à-dire en laissant venir à l’inspiration cette image, puis en la laissant partir sur l’expiration. Vous apprendrez ainsi à ne plus vous accrocher à vos pensée.

L’exercice est le suivant, je l’explique avant de le réaliser :

  • après avoir pris le temps de vous détendre un peu, pratiqué les points positifs et quelques séquences d’EFT, vous allez laisser venir mentalement une image d’une situation qui est neutre pour vous, comme par exemple, la photographie d’une plage, d’un champ ou d’une forêt.
  • Puis, vous réalisez la séquence respiratoire suivante : Inspiration par le nez, petite pause respiratoire, expiration par la bouche, petite pause respiratoire, afin de vous appropriez la séquence.
  • Enfin, vous associez la séquence respiratoire et le mouvement de l’image. A l’inspiration, vous laissez venir l’image près de votre visage. Pendant la pause respiratoire, vous maintenez mentalement la vision de cette image devant votre visage. Puis, à l’expiration, vous repoussez mentalement votre image pour la faire s’éloigner le plus possible jusqu’à ne plus la visionner. Pendant la pause respiratoire, vous faites disparaître l’image.
  • Vous pratiquez cet exercice de 3 à 6 fois de suite, ou plus selon votre besoin.
  • Prenez ensuite le temps d’apprécier le moment de tranquillité physique et mentale.

Voilà ! J’espère que ces exercices vous seront utiles si vous êtes dans la peur. Tenez-moi au courant de votre expérience.

Courage !!!

Patricia

Faciliter la Conscience… Quézaco ?

footpath and trees in park

Peut-être certains d’entre vous pourraient se poser la question de ce que sous-entend cette expression… Faciliter la Conscience ?

En tant que Sophrologue, voici ce que je vous dirais…

La conscience en sophrologie, est définie selon plusieurs aspects. Elle peut d’abord être vue comme une possibilité d’observer sa réalité objective, à savoir ce qui se vit vraiment et non pas l’idée que l’on peut se faire de sa réalité, qui nous emporte souvent vers du mensonge ou de l’illusion. Nous pouvons apprendre à développer notre capacité à nous observer nous-même. Comment sommes-nous conscients de nos pensées, de nos émotions, de notre corps dans sa profondeur ? Que savons-nous de nos modèles de fonctionnements biologiques, émotionnels ou psychiques ? Que connaissons-nous vraiment de ce que nous sommes ? En avons-nous une idée réduite, limitée ou épanouie et claire ?

Dans cet aspect, faciliter la conscience, c’est apprendre à mieux connaître et comprendre ses manières de fonctionner avec soi, le langage du corps qui est différent du langage de l’esprit. C’est connaître nos différents mondes intérieurs, leurs besoins, leurs expressions, pour mieux savoir y répondre et les orienter vers leur meilleur. C’est développer nos capacités d’attention et de concentration, et par effets rebonds, notre faculté à être présent à ce que l’on vit ici et maintenant.

La conscience en sophrologie représente aussi l’état d’esprit dans lequel on se place pour exister dans sa réalité quotidienne. Avons-nous l’habitude de voir toujours la vie en noir, en gris ou en couleur ? Manquons-nous de courage parfois devant certains évènements de la vie qui nous demanderait de s’affirmer ou au contraire, sommes-nous toujours en train de nous battre face aux autres pensant que c’est la seule manière de nous affirmer dans ce monde ? Nos points de vue, nos croyances, les idées sur lesquelles nous nous appuyons influencent nos attitudes et nos comportements.

Faciliter la conscience, c’est apprendre à repérer les états d’esprit qui sous-tendent nos réactions face à la vie pour les faire évoluer, afin qu’ils favorisent notre épanouissement et pas notre réduction.

La conscience en sophrologie peut aussi être reliée à une force, un flux, une énergie, qui alimente le sens que nous donnons à la vie, aux valeurs qui sont importantes pour nous. Comment sommes-nous capables de mobiliser cette force dans les situations difficiles de la vie pour ne pas se laisser écrouler ? Comment sommes-nous capables de mobiliser cette énergie dans la concrétisation de nos projets, des plus petits aux plus grands ? Comment sommes-nous capables de nous laisser porter par ce flux dynamique en nous-mêmes qui alimentent nos rêves et nos désirs, pour vivre la vie dans le plaisir et la douceur et pas la dépression et la dureté ?

Faciliter la conscience, c’est apprendre à faire de la place pour cette énergie, à développer la force psychique aussi bien que la force physique, qui n’est pas celle reliée à nos muscles, mais celle reliée à la capacité de notre corps de retrouver avec plus de facilité l’équilibre après le déséquilibre, la joie après la tristesse, l’amour après la haine.

En facilitant le développement de la conscience dans tous ses aspects, nous nous donnons alors davantage de possibilité d’être ce que nous avons envie d’être. Nous ouvrons notre cœur à recevoir plus de délicatesse. Nous gagnons dans une lucidité bienveillante et porteuse d’espoir. Nous développons de nouveaux savoir-faire comme l’intuition et la perception, de vraies aides qui peuvent vraiment nous simplifier la vie.

Alors, êtes-vous prêt à faciliter l’épanouissement de votre conscience dans tous ses aspects ?

Ateliers du Jeudi – Séances de sophrologie en groupe

image

Venez vivre une séance de sophrologie en groupe, pour vous aider à mieux vous sentir, à mieux connaître et comprendre la manière dont votre corps vous parle, et à favoriser un plus grand bien être physique et mental.

Prochaines séances au centre de formation Évolution Conseil, de 19h à 20h :

– Jeudi 26 novembre, animée par Patricia Penot

– Jeudi 10 décembre, animée par Regina Olivier.

Merci de nous informer de votre présence en nous téléphonant ou nous envoyant un sms au 0648554205.

Ma Minute Sophro, Enjoy your Life – Instant méditatif avec la Terre

J’ai enregistré cette vidéo il y a environ 15 jours, comme si je sentais intérieurement qu’il y aurait un grand bouleversement… Cette minute sophro est là pour conserver l’espoir et dépasser le bouleversement.

A nous tous, humains de la Terre, pour continuer d’envisager le meilleur dans nos vie.

A partager avec le plus grand nombre.

Aujourd’hui !

FB_IMG_1447579956115

Aujourd’hui est un nouveau jour, celui d’une nouvelle vie. Plus rien ne sera comme avant. Car aujourd’hui, je ressors grandi. Malgré mes bouleversements, malgré mes émerveillements, j’accepte de revenir à qui je suis vraiment. Malgré les turbulences qui m’environnent, malgré les désillusions, malgré les ignominies, aujourd’hui, je ressors grandi. Malgré les tristesses et les joies, malgré les espoirs et les désespoirs, malgré les amours et les pertes, je ressors grandi.

J’avais l’impression d’être si petit aux yeux du monde, mais je m’aperçois que je fais parti de ce monde et qu’il a besoin de moi, tel que je suis. J’avais l’impression que je ne l’impactais en rien, qu’il se fichait de moi, dans mon tout petit coin. Mais je me rends compte que chacune de mes actions influencent l’ensemble de ce monde. J’avais l’impression que ce monde ne m’appartenait pas, presque que je n’en faisais pas totalement parti. Mais je suis en train de découvrir que je suis important dans ce monde, que ce que je fais, ce que je pense, de la manière dont j’agis, lui donne une certaine tournure, une certaine évolution.

Aujourd’hui, je prends conscience que sans moi, le monde serait différent. Aujourd’hui, je prends conscience que j’ai à investir dans ce monde pour en faire quelque chose de meilleur. Aujourd’hui, je prends conscience que de la place où je suis, toutes mes pensées et mes actions le limitent et le détruisent ou le colorent et l’enrichissent.

Comment puis-je contribuer davantage dans mon monde pour en faire un monde meilleur ?

 

Méditation de Soutien suite aux attentats de Paris du 13 novembre

Je suis extrêmement touchée, bouleversée et attristée par ces attentats sur Paris hier soir… Comment cela est-il encore possible que des hommes puissent décider d’en tuer d’autres, innocents, au nom de Dieu… Nous avons tellement de possibilité pour faire autre chose, autrement.

Je lance une méditation de soutien de groupe afin que nous puissions augmenter l’énergie en présence, permettre aux âmes défuntes de continuer leur chemin dans la lumière, aux âmes en colère de se calmer et contribuer à l’élévation de conscience du plus grand nombre.

Je vous propose aux heures suivantes aujourd’hui : 11h11 – 12h12 – 16h16 – 18h18 – 21h21 – 22h22.. de vous centrer et de vous connecter à ce que vous considérez comme la partie la plus élevée de votre conscience et de la conscience collective.

Dans cet état d’esprit, posez-vous ces questions : Comment puis-je contribuer en tant qu’être humain à cette élévation de conscience ? Comment puis-je permettre ce changement dans le plus de paix et d’amour possible ? Comment puis-je porter en moi davantage de cette conscience et l’exprimer de manière plus claire dans tous mes actes au quotidien ?

Puis, alimentez du mieux que vous pouvez, même quelques minutes seulement, de votre amour, de votre lumière, de votre compassion, les âmes défuntes, les âmes vivantes, et enfin, la Terre.

Merci de faire partager au plus grand nombre ce message afin de que nous puissions contribuer à l’élévation de conscience de manière plus présente.

Je fais vite ou le contrôle sur le temps !

sagoma astratta di uomo che corre

Les Messages Contraignants, ou Drivers, étudiés par Eric Berne dans l’Analyse Transactionnelle, sont des formes d’obligation que l’on se donne et que l’on doit suivre à tout prix en pensant que ça rend heureux ! Tout simplement parce que nous avons appris cela de nos parents et que nos parents sont toujours censés détenir la vérité. Ces messages vont alimenter des points de vue sur la manière dont notre monde devrait fonctionner. Il en existe cinq principaux, autour de la « perfection », de « l’endurance », du « plaisir », de « l’effort » et enfin, de l’expression de sa « force morale ».

Le message du « Fais vite » entraîne l’individu à courir souvent pour faire les choses, à vouloir tout faire toujours très rapidement et à entreprendre plusieurs tâches à la fois parce que ça le stimule. Des phrases comme « arrête de traîner », « dépêche-toi pour être à l’heure » ou « tu es trop lent » vont créer les attitudes et les comportements du « Fais vite ».

Vous retrouvez-vous dans la personnalité du « Je fais vite » ?

Votre volonté de contrôler le temps fait que vous avez tendance à vous mettre dans un rythme effréné pour réaliser les choses. Vous pouvez mépriser la lenteur des autres, au point de faire les choses à leur place pour gagner du temps. Vous pouvez passer pour quelqu’un de très énergique, mais cette énergie vient plus du stress de manquer de temps que d’une réelle vitalité intérieure. Vous êtes beaucoup plus axé sur le « faire » que sur « l’être ».

La promesse illusoire qui fait rêver est de considérer une action réalisée rapidement comme plus vertueuse. Vous pensez probablement que vous n’avez pas assez de temps pour faire tout ce que vous avez à faire. Ce qui est important pour vous, c’est d’être toujours en activité. D’une certaine manière, cela vous prouve que vous êtes vivant. Vous avez peut-être peur du vide, du « rien ». Le temps libre vous angoisse. Contrôler le temps à votre guise est un moyen pour vous de ne pas être sous stress. Votre peur de manquer de temps peut générer de l’angoisse qui, à terme, pourrait inciter à la procrastination et donc, au néant.

Le lâcher-prise pour un « Fais vite »

Pour pouvoir lâcher-prise, vous devez vous reconnecter avec vous-même. Faire le contact avec vous sans vous fuir vous permettra de faire le contact avec l’autre dans vos activités. Ce contact ne peut se placer que dans l’instant présent, et vous devez apprendre à vivre l’instant présent en toute sérénité. Vous avez à vous « remplir » avec vous-même. Vous devez aussi sortir de votre volonté de contrôler le temps sans tomber spécialement dans la résignation, qui vous pousserait vers la frustration et le repli sur vous-même.

Accepter que tout n’est pas contrôlable et que vous avez le droit de prendre votre temps pour apprécier la vie est aussi important que de savoir gérer le stress de la rapidité. Accepter que vous puissiez réaliser les choses à votre propre rythme et dans le temps juste permettra de retirer de la pression intérieure pour vivre en paix, avec tranquillité, tout en étant très vivant. Et si vous avez besoin d’émotions fortes, peut-être pouvez-vous envisager de pratiquer certains sports, comme la course de voiture, pour aller jusqu’au bout de votre fantasme de rapidité.

« Dès que vous honorez le moment présent, tout malheur et tout combat disparaissent, et la vie se met à couler dans la joie et la facilité. » Eckart Tolle

Extrait de « 4 étapes et je lâche prise ! » de Patricia Penot aux éditions Solar

TUTO_1_JE LACHE PRISE_plat1BandeauPour le commander, c’est ici pour Amazon ou ici pour la Fnac

Le CD de méditation guidée

CD Lacher prisePour le commander, c’est ici pour la Fnac ou ici pour Amazon