Prendre soin de son corps

figur-0050

Le corps est quelque chose qui devrait être sacré pour nous. C’est lui qui nous porte, qui abrite notre esprit. Sans lui, nous ne pourrions exister pleinement. Nous serions juste un gros cerveau de pensées, d’idées, de fantasmes et d’images. C’est lui qui permet de réaliser ce que notre âme a envie de vivre dans cette vie.

Alors, il est primordial d’en prendre soin !

Voici quatre pistes qui devraient vous aider à servir votre corps plutôt que le mettre de côté…

  • Développez une relation harmonieuse avec votre corps

Nous mettons souvent notre corps de côté, soit parce que nous n’avons pas appris à lui donner de l’importance, soit parce qu’il nous fait mal. Le corps a son propre langage. Il ne parle pas avec des pensées ou des mots.

Il parle avec des sensations : chaud, froid, léger, lourd, faim, soif, tension, détente, …. Il parle avec des émotions qui se manifestent en lui par des mouvements d’énergie qui sont forts et nous poussent à l’agressivité, comme la colère par exemple, ou nous font manquer de peps, comme avec la peur… Il parle par des états intérieurs profonds, des sentiments de frustration, de grand vide ou par des moments de quiétude, de sérénité ou encore d’amour…

Nous avons ainsi à apprendre son langage pour le décoder. A chaque fois que nous vivons quelque chose en nous qui n’est pas agréable, ou au contraire, très agréable, posons-nous cette question : Qu’est en train de nous dire notre corps ? Et restons dans l’accueil honnête des réponses qui vont venir. Au fond, nous saurons toujours le message qu’il est en train de nous faire passer.

  • Vivez de la gratitude pour votre corps

« Je me trouve trop grosse », « Il ne fait pas ce que je lui demande, donc je ne l’aime pas », « Je ne suis pas beau », … Combien de jugement envers notre propre corps portons-nous aujourd’hui ? Que ferait un enfant qui ne se sentirait pas aimé ? Il voudrait attirer l’attention en faisant des bêtises, pour qu’on s’occupe de lui… Que fait un corps quand il ne sent pas aimé ? Il veut attirer l’attention en créant des tensions et des maladies, pour qu’on s’occupe de lui… Le jugement restreint et alourdit sa vie.

La plupart de nos jugements ne viennent pas de nous. Ils viennent de ce que l’on a appris, de ce qui est considéré comme bon ou mauvais par nos parents, par la culture dans laquelle nous vivons, par la société dans laquelle nous agissons… Que se passerait-il si nous commencions à nous regarder autrement, sans jugement, sans apriori, comme si nous nous découvrions pour la première fois, juste en observant notre forme, nos contours, notre dimension ? Simple constat de ce que nous sommes, sans dire ou penser de nous ceci ou cela ?

Tous les jours, nous pourrions remercier ce corps qui nous porte, nous aide à nous réaliser. Nous pourrions stimuler en nous cette gratitude qui viendrait le nourrir dans des espaces que nous ne soupçonnons même pas, même si n’avons jamais appris à faire cela. Il y a toujours un début à tout !

  • Augmentez le plaisir de vivre son corps dans la joie

Combien de fois par jour vous demandez-vous : « Qu’est-ce qui ferait plaisir à mon corps aujourd’hui ? » « Qu’est-ce qui lui ferait du bien ? ». Nous avons besoin de faire des choses qui font vraiment du bien au corps, pas seulement à l’esprit. Le corps aime le mouvement, aime les ballades à l’extérieur, aime les moments de détente et de relaxation. « Qu’est-ce qui ferait du bien à mon corps aujourd’hui ? ». Peut-être une promenade dans le chemin derrière chez moi… Peut-être juste être allongé sur le canapé et profiter de ce livre… Peut-être danser dans la salle à manger sur une musique qui me plaît… Et faites-le ! Votre corps vous remerciera, parce qu’il saura que vous prenez soin de lui. « Qu’est-ce qui rendrait aujourd’hui mon corps en joie ?

  • Touchez votre corps

Les études montrent des retards de croissance lorsqu’un bébé n’est pas suffisamment touché. Le corps a besoin d’être touché. Cela le nourrit. Regardez lorsque vous êtes pris dans les bras d’une manière douce (si vous acceptez cela), comment s’est bon et ça fait du bien, apaise et ressource en même temps ? Cela n’a rien avoir avec un toucher sexuel. Juste un toucher doux, sincère, aimant. Alors, à chaque fois que le pouvez, acceptez de recevoir des « Hugs » (terme anglais pour dire se prendre dans les bras l’un l’autre et juste rester coller ensemble quelques instants, sans rien attendre ni demander d’autre). Acceptez aussi de vous toucher. Prenez-vous vous-même dans les bras et faites-vous un câlin. N’ayez pas peur d’être ridicule. Le ridicule ne tue pas. Au contraire, ce Hug perso, vous fera du bien. C’est une autre manière de dire à votre corps que vous le remerciez pour ce qu’il vous aide à réaliser dans votre vie !

Voilà ! Prenez donc régulièrement des rendez-vous avec votre corps, pour passer de vrais bons moments avec lui… et pratiquez tout aussi régulièrement ces quatre points. Observez également ce qui commence à changer lorsque vous êtes « avec » lui et non « contre » lui, dans votre vie.

A la prochaine fois ! 🙂

Patricia

2 réflexions sur “Prendre soin de son corps

Laisser un commentaire