« Il meurt lentement celui qui devient l’esclave de l’habitude (…), celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves. »
Pablo Neruda

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.